La météo est maussade, la pluie ne nous quitte plus, la nuit tombe toujours trop tôt… aucun doute, TOUT nous incite à rejoindre au plus vite notre nid douillet, à se caller devant la télé sous un bon plaid, une boisson chaude dans les mains. En d’autres mots, on a envie d’hiberner! Et pourtant, notre conscience nous interpelle : quid des raclettes, repas de fêtes et chocolats chauds, une fois le printemps revenu ? Pour pallier à ceux-ci et aux craquages qui remontent le moral face à cette météo déprimante, rien de tel que de reprendre de bonnes habitudes !
Il n'y a pas 36 solutions : si l'on soupçonne l'apparition ou la présence d'un problème d'acuité visuelle, une visite chez l'oculiste ou l'ophtalmologiste s'impose, quel que soit l'âge. Cette visite peut même être préventive.
Environ 50.000 Belges portent un appareil auditif de nos jours, mais ils pourraient être des centaines de milliers à éprouver des problèmes d'audition et à en subir les conséquences dans leur vie familiale, sociale et professionnelle. Sans forcément se rendre compte de cette perte de sensibilité. Ce sont souvent les proches qui détectent le problème.
L'âge faisant son oeuvre, beaucoup de seniors font le choix d'intégrer une maison de repos. Plusieurs formules existent, selon les besoins en terme de soins, services... La qualité et la quantité des différents services, et la taille des logements peuvent varier d'un établissement à un autre, mais aussi du budget. Voici donc un rappel des possibilité qui s'offrent à vous.
A toute période de sa vie, bien s'alimenter et de manière équilibrée est une question fondamentale. Et quand on est gourmet de nature, le départ à la pension offre d'avantage de temps libres pour (bien) cuisiner.