Une succession de mets variés pour plus de convivialité ?

C'est décidé : pour le réveillon de nouvel an, c'est vous qui recevez.Et vous voulez mettre les petits plats dans les grands.
Mais plutôt que d'investir votre temps et votre énergie sur LE plat de résistance qui fera tourner les têtes, pourquoi ne pas envisager une succession de mets variés, chauds et froids, apéros, verrines, zakouskis et entrées, servis en petite quantité, qui au final raviront autant les sens que l'appétit de chacun ? Et qui susciteront autant de compliments sur vos talents et la convivialité de votre démarche.

Bien entendu, cela demande quand même une certaine préparation, mais l'essentiel peut-être réalisé dans les heures qui précèdent l'arrivée des invités, quitte à réchauffer ce qui doit l'être au dernier moment. Vous pouvez même répartir le travail en proposant à chacun de contribuer avec un met en particulier.

Reste à savoir comment installer tout le monde. Les repas de réveillon étant traditionnellement longs, la formule « tous à table », bien que confortable, risque de lasser. Vous pouvez donc la jouer apéro dînatoire et faire circuler les plateaux de groupe en groupe, chacun se sert et grignote comme il en a envie.

Vous pouvez également organiser un « buffet », chacun se servant et s'installant à sa mode pour manger. Pour varier les plaisirs, on peut aussi combiner ces trois formules tout au long de la soirée. A vous de voir, et n'hésiter pas à sonder vos invités sur celle qui leur plaira le mieux !