Une maison de repos, oui, mais de quel genre ?

L'âge faisant son oeuvre, beaucoup de seniors font le choix d'intégrer une maison de repos. Plusieurs formules existent, selon les besoins en terme de soins, services... La qualité et la quantité des différents services, et la taille des logements peuvent varier d'un établissement à un autre, mais aussi du budget. Voici donc un rappel des possibilité qui s'offrent à vous.
La « maison de repos » classique est prévue pour les personnes âgées de 60 ans et plus. Ils y disposent généralement d'une chambre comme résidence habituelle et bénéficient de services collectifs familiaux, ménagers, d'aide à la vie journalière, et éventuellement de soins infirmiers ou paramédicaux.

La « maisons de repos et de soins » a un caractère hospitalier plus accentué et est en mesure de fournir un traitement spécifique aux pathologies lourdes. C'est une institution qui accueille en priorité des personnes âgées privées d'une grande partie de leur autonomie, nécessitant des soins et touchées par à une maladie de longue durée (mais qui n'entraîne pas de traitement spécialisé).

La « Résidence service » est destinée aux seniors encore autonomes. Il s'agit généralement d'un complexe composé de logements (appartements, flats) pour les particuliers (éventuellement en couple) âgés de plus de 60 ans, qui ont encore une vie indépendante, mais avec la possibilité d'accès, sur place à des services (collectifs ou non) et équipements adaptés, au cas par cas ou de manière permanente.

Plus d'infos : www.maisons-de-repos.be