Comment choisir sa combinaison de ski ?

Vous partez au ski cet hiver ? Fort bien ! Après avoir choisi entre le masque ou les lunettes couvrantes, vous vous êtes rendus compte que votre vieille combinaison a passé l'âge et qu'il faut en racheter une nouvelle. Mais faites bien attention aux critères techniques, et pas uniquement au look.
Le plus important, en effet, est de se protéger du froid et de rester au sec. Les critères d'imperméabilité et de respirabilité sont donc votre première préoccupation. Les combinaisons de ski sont ainsi cotées avec deux chiffres sur l'étiquette.

Le premier chiffre dévoile l’imperméabilité, qui se mesure en mm Schmerber : au plus il est élevé, au plus la combinaison est isolante. Pour être au sec en toutes circonstances, visez un indice d'imperméabilité au moins égal à 10 000mm, tant pour la veste que le pantalon.

Le second chiffre est l'indice de respirabilité, la manière dont votre propre sueur sera évacuée, au lieu de stagner dans votre combinaison. La respirabilité se mesure en grs/m2/24H. Plus le chiffre est élevé, plus la respirabilité est assurée : visez un indice au moins égal à 8 000grs/m2/24H.

Il faut aussi choisir le type de membrane. Le Gore-Tex est le nec plus ultra... et le plus cher. Il combine isolation, imperméabilité et respirabilité maximales. Pour un budget plus modeste, le primaloft ou le thinsulate feront aussi très bien l'affaire, avec une isolation et une qualité très honorables, mais un peu moins de respirabilité. Quant aux frileux, ils peuvent toujours se rabattre sur l'éternelle doudoune, certes moins respirante, mais qui les tiendra bien au chaud !

Et enfin, regardez la coupe. La combinaison est-elle compatible avec votre morphologie ? Les coutures sont-elles solides, ne laisseront-elles pas passer l'air ? Privilégiez les tenues moulantes, près du corps : elles limitent au maximum le déplacement d'air entre la combinaison et votre corps, qui restera chaud grâce à votre température interne.